Sélectionner une page

Motivation pour courir un marathon: le MOMS

Runvideoworld.com
16 mars 2018

Aujourd’hui, je vous présente le MOMS (Motivation of Marathon Scale) que j’ai découvert en parcourant un article en anglais (donc pardonnez-moi tout de suite si ma traduction n’est pas au point). Il m’a parut très intéressant car il aborde les raisons qui motivent les coureurs à s’entraîner et à courir un marathon. Celles-ci sont regroupées en 11 facteurs. Je vous mettrais l’article en lien en bas de la page.

Le questionnaire MOMS

Le questionnaire se remplit de la façon suivante, les participants doivent noter les différents items en terme d’importance pour eux de 1 à 7. Il s’agit d’évaluer là les raisons qui expliquent qu’ils s’entraînent et courent un marathon.

  • Un score de 1 indique que ce n’est pas une raison.
  • Un score de 7 indique que c’est l’une des raisons les plus importantes.
  • Les scores situés entre 1 et 7 permettent de représenter différents degrés d’importance à nos raisons.

Voici quelques exemples d’items, il y en a 56 au total:

  • Pour m’aider à contrôler mon poids
  • Pour être en compétition avec d’autres personnes
  • Pour gagner le respect de mes proches
  • Pour améliorer ma santé

MOMS: Motivation of Marathon Scale

Pour voir le questionnaire complet, suivre ce lien: https://ujcontent.uj.ac.za/vital/access/services/Download/uj:10051/CONTENT1

 Etude du MOMS

A l’origine du test, 4 principales catégories de motivation avaient été décrites par ce questionnaire:

  • Les motivations psychologiques
  • Les motivations sociales
  • Les motivations physiques
  • Les motivations de réussite

Ensuite, une étude a été réalisé auprès de 306 marathoniens de 20 à 77 ans. En conséquence de celle-ci, on a préféré faire émerger 11 facteurs déterminants la motivation de ces coureurs. Les voici:

  • L’affiliation
  • La compétition
  • La santé: prévention des maladies + amélioration de la longévité
  • La santé: garder la forme
  • Donner du sens à sa vie
  • Gestion des émotions et de l’anxiété
  • Pouvoir mieux gérer sa vie
  • La réussite, l’accomplissement personnel
  • La reconnaissance
  • L’estime de soi
  • La gestion de son poids

Variation des motivations en fonction de l’expérience et de l’âge des coureurs

Selon cette étude, les motivations varient en fonction de l’expérience des coureurs. Les plus expérimentés (+ de 3 marathons) sont motivés par les renforcements sociaux et compétitifs. Les coureurs moyennements expérimentés (1 à 2 marathons) sont plus motivés par leur performance personnelle et par les motivations psychologiques. Les débutants sont plus motivés par le développement de leur estime de soi.

“Les coureurs débutants sont plus motivés par le développement de leur estime de soi”

L’étude identifie aussi des différences en fonction de l’âge. Les coureurs plus jeunes (20-28 ans) sont plus motivés par leur accomplissement personnel et le dépassement de soi. Les plus âgés (>50 ans) sont motivés par leur santé, la gestion du poids, donner du sens à leur vie et la socialisation.

La théorie d’autodétermination

Après avoir examiné le questionnaire par le spectre de la théorie de l’autodétermination: les auteurs ont découverts différents niveaux d’autodétermination dans les comportements des coureurs. La motivation compétitive et l’accomplissement personnel découlent du besoin de compétence. Les motivations psychologiques, de gestion du poids et de santé découlent du besoin d’autonomie. Les motivations sociales découlent du besoin de relation. Cette théorie permet d’affirmer que la satisfaction des besoins personnels est un mécanisme sous-jascent qui poussent les marathoniens à courir.

Ce questionnaire pourra aider les entraîneurs ou les athlètes à mieux comprendre leurs motivations. Pour les entraîneurs, cela peut être un outil de plus pour adapter leurs entraînements en fonction des besoins et des motivations de leurs coureurs. Ils pourront alors mieux prédire les risques d’abandons chez eux. L’individualisation de l’entraînement ne pourra être que meilleure ainsi que la relation entraîneur/entraîné.

Un seul bémol est apporté dans un autre article, c’est le fait que celui-ci ne prend pas en compte les coureurs qui sont motivés et engagés du fait de leur participation à une oeuvre caritative ou humanitaire.

En tout cas, moi je l’ai trouvé très intéressant. Amusez-vous à le remplir si vous êtes bilingue.

 

 

Le MOMS

 

 

 

%d blogueurs aiment cette page :