Sélectionner une page

Paula Radcliffe

Runvideoworld.com
4 février 2018

Voici une nouvelle athlète d’exception pour cette section “les champions du running”: Paula Radcliffe. Dans cet article je vais vous réveller les différentes infos que j’ai pu débusquer sur le web en lien avec ses entraînements, son alimentation et son équipement. Une foule d’informations en perspective, bonne lecture!

Brève présentation

Cet athlète britannique est l’actuelle détentrice du record du monde du marathon féminin, on peut voir l’ensemble de ses records sur son site web. Par exemple, des chronos exceptionnels tels que 30’21 sur 10km et son record sur marathon en 2H15 :25.

Son site: http://www.paularadcliffe.com/stats-personal-bests/

.Ou sur la page IAAF: https://www.iaaf.org/athletes/great-britain-ni/paula-radcliffe-62914

Site web de Paula Radcliffe

Sur son site vous pourrez en découvrir un peu plus sur elle: http://www.paularadcliffe.com/

 Son entraînement

Son coach était Alex Stanton, elle le décrit comme quelqu’un qui n’a jamais cessé d’apprendre. Il était capable de scruter un livre pendant des heures et des heures pour amasser des pépites d’information. S’il ne savait pas quelque chose, il n’avait jamais peur de demander des conseils.

Paula Radcliffe a beaucoup apprécié ces années d’entraînement à Font Romeu à partir de 1995. Là, elle a  appris l’importance d’avoir des séances de qualité tout en prenant en compte les temps de repos et de récupération. Une autre partie importante de son apprentissage est venu grace au soutien de son mari Gary Lough, qui est devenu son partenaire d’entraînement à la fin des années 90. Il a été d’une grande aide pour l’aider à mieux gérer son allure lors de ses sorties. 

Mentallement, Paula dit ne s’être jamais fixé de limites dans ses performances. Pour elle, pas question de ralentir dans ses entraînements si elle était en avance dans son calendrier. Elle a toujours décidé de donner le meilleur d’elle-même en toutes circonstances. Elle décrit que lorsqu’elle a battut le record du monde sur marathon, elle ne s’était pas donnée d’objectif chronométrique, elle avait seulement comme objectif de battre son record et de courir autant de miles sous les 5 :30 qu’elle pouvait.

Voici quelques données plus chiffrées sur ses entraînements:

  • Volume : environ 145 miles (200km) par semaine.
  • Elle s’entraîne sur des cycles de 8 jours avec 2 séances par jour. Une séance difficile tous les 2 jours, 2 longues séries et 1 journée de repos.
  • Elle attache de l’importance au renforcement musculaire et au travail technique régulier. De plus elle fait de la proprioception en se brossant les dents le soir, elle se met alternativement sur une jambe puis l’autre. Je vais essayer dès ce soir, c’est assez facile à mettre en place !
  • Elle pratique beaucoup d’entraînement en altitude.
  • Travail en aérobie intense toute l’année sur des durées ou distances impressionnantes.
  • Son pouls le matin : 38-40.
  • Elle utilisait des bains de glace pour récupérer après les séances difficiles ou elle se mettait dans un lac froid Pyrénéen.

Ici Paula Radcliffe partage ses secrets pour rester motivé durant les séances froides et humides de l’hiver, elle dit qu’elle apprécie courir dans l’obscurité. Elle donne aussi des conseils pour les débutants en marathon.

“ne jamais se fixer de limites”

Données physiologiques

Paula Radcliffe à fait l’objet d’une étude scientifique très intéressante, cette étude parut en 2006 dans la revue International Journal of Sports Science & Coaching Volume 1 – Number 2.

Cette étude montre après examen et analyse de différents paramètres physiologiques entre autre que la VO2max de Paula Radcliffe n’évolue pas de 1992 à 2003 alors que ses chronos vont continuer de progresser. On peut voir l’évolution de sa vitesse maximale au cours de ces années sur ce graphique :

Données physiologiques

Graphique de vitesse de Paula Radcliffe

Cette amélioration peut s’expliquer par une amélioration de l’économie de course de Paula.

Une VO2max élevé reste un paramètre essentiel de la performance dans une course d’endurance mais il ne doit pas laisser de côté d’autres facteurs essentiels qui sont tels que : pouvoir fonctionner avec des faibles taux d’O2 à vitesse élevée ou avoir une accumulation tardive des lactates dans le sang. Consultez l’étude pour plus de détails:

http://www.exeter.ac.uk/media/universityofexeter/internationalexeter/documents/iss/paula_ijssc_paper.pdf

Voici aussi une autre étude plus ancienne :

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1756052/pdf/v032p00039.pdf

Alimentation

De manière générale, elle conseille qu’il est important de rester bien hydraté toute la journée. Elle accorde beaucoup d’importance aux proteines et aux glucides dans son alimentation.

  • Elle prend une boisson (café, jus de citron) et une collation le matin.
  • Ces repas de midi étaient composés principalement par : des céréales, des fruits, du riz, du saumon et éventuellement du pain grillé.
  • Un thé durant l’après-midi.
  • Repas du soir : viande rouge maigre 4x par semaine, riz, pâtes ou pommes de terre et beaucoup de légumes.

Elle dit avoir l’habitude de grignoter assez souvent des collations (des bananes, des amandes, du beurre d’amande). Elle ne peut pas se passer de chocolat noir.

Le jour de la course, elle a dans son sac :

  • Des boissons glucidiques
  • Des barres d’alimentation
  • Des vieux vêtements ou une poubelle pour rester au chaud avant la course
  • Une crème anti-frottements

Nike : sponsor officiel

En 2015, voici une photo de l’équipement offert par Nike pour Paula, on peut y voir notamment les Nike Air Zoom Elite 7:

Tenue Nike officielle

Année 2015

Vidéo officielle de Nike en 2012:


Et voici d’autres vidéos:

Son record du monde sur marathon


%d blogueurs aiment cette page :